KONA electric : plus de 1 000 km en une seule charge

  • Trois KONA electric de série ont franchi sans difficulté la barre des 1 000 kilomètres
  • Ce record d’autonomie permet de fournir des enseignements précieux sur l’utilisation des véhicules électriques au quotidien.

- Le défi était simple : avec une seule charge de la batterie, chaque véhicule devait être capable de parcourir plus de 1 000 kilomètres.

Les KONA electric se sont aisément acquittés de cette épreuve, connue sous le nom « d’hypermiling », et ne se sont arrêtés qu’après exactement 1 018.7, 1 024.1 et 1 026.0 kilomètres, une fois leur batterie déchargée. Par rapport à la capacité de la batterie de 64 kWh, les valeurs de consommation d’énergie individuelles de ces véhicules, à savoir 6.28, 6.25 et 6.24 kWh/100 km, constituent chacune un autre record, puisqu’elles se situent bien en deçà de la consommation standard de 14.7 kWh/100 km, déterminée par la norme WLTP.

Tous les KONA electric étaient en configuration de série à leur arrivée sur le circuit de Lausitzring, et donc dotés d’une autonomie de 484 kilomètres selon la norme WLTP. Par ailleurs, plusieurs conducteurs se sont succédé, durant trois jours, au volant de ces trois SUV urbains de 150 kW/204 ch, et se sont abstenus d’utiliser les systèmes d’aide à la conduite. Ces deux conditions donnent toute la dimension du défi que s’était lancé Hyundai. Dekra, l’organisme d’expertise qui gère le Lausitzring depuis 2017, a veillé à ce que cette tentative de record d’efficience ait lieu dans les conditions prévues. Les ingénieurs de Dekra ont fait en sorte que tout se déroule pour le mieux en assurant le contrôle des véhicules utilisés et en enregistrant chacun des 36 changements de conducteur.

Le défi de l’éco-conduite

Étant donné qu’aucun autre constructeur généraliste ne s’était jamais livré à un tel essai pratique, les estimations préalables avaient été établies avec une grande prudence. En collaboration avec Thilo Klemm, chef du centre de formation après-vente, les techniciens de Hyundai avaient calculé une autonomie théorique comprise entre 984 et 1 066 kilomètres pour un trajet simulé à la vitesse moyenne observée en conduite urbaine. Cet essai représentait un défi de taille pour les équipes, dans la mesure où l’éco-conduite requiert une grande concentration et une patience à toute épreuve par temps estival.

Trois équipes se sont affrontées sur le circuit du Lausitzring : une équipe de pilotes d’essai issus du magazine spécialisé de renom Auto Bild, une autre constituée de techniciens issus du service après-vente de Hyundai Motor Deutschland et une dernière composée de membres du service presse et du département marketing produit de la marque. Bien que l’utilisation de la climatisation n’était pas interdite, aucune des équipes n’a souhaité prendre le risque de sacrifier de précieux kilomètres d’autonomie en la mettant en marche, sachant que la température extérieure pouvait atteindre les 29°C. De même, le système d’infodivertissement du KONA electric est resté éteint tout au long de cet essai, l’énergie disponible ayant été exclusivement utilisée pour la propulsion du véhicule. Seuls les feux de jour sont restés allumés dans un souci de respect des règles de circulation routière. Les véhicules étaient équipés de pneus Nexen Nfera SU1 standard à faible résistance au roulement de dimensions 215/55R17.

Les équipes ont parcouru cette distance de plus de 1 000 kilomètres à une vitesse moyenne comprise entre 29 et 31 km/h. Bien que cette vitesse puisse paraître faible à première vue, cet essai devait se dérouler dans des conditions de conduite urbaine classique, en prenant en compte les heures d’affluence et les feux de circulation, ainsi que les secteurs limités à 30 km/h dans les zones résidentielles.

Dans le cadre de cet essai, le KONA electric a démontré tout son potentiel en tant que SUV efficient et respectueux de l’environnement. Cet essai prouve qu’il est parfaitement adapté à une utilisation quotidienne et que les inquiétudes liées à l’autonomie des véhicules électriques n’ont plus lieu d’être.

Jürgen Kellerdirecteur général de Hyundai Motor Deutschland GmbH

Un indicateur du niveau de charge extrêmement fiable

Le soir précédant cette tentative de record, les trois KONA electric ont fait l’objet d’une vérification et ont été pesés par les ingénieurs de Dekra. En outre, les experts ont comparé les totalisateurs kilométriques et scellé l’interface du système de diagnostic embarqué, ainsi que le volet de sécurité situé sous la planche de bord et le clapet de recharge intégré au bouclier avant afin d’éviter toute manipulation des résultats. Le périple de presque 35 heures a ensuite pu commencer. Les KONA électriques de Hyundai ont roulé prudemment, et dans le plus grand silence. Une certaine effervescence régnait lors des changements de conducteur, avec notamment des discussions sur les réglages du régulateur de vitesse, l’affichage de la consommation instantanée sur l’ordinateur de bord et le meilleur moyen, autrement dit le plus efficace, d’aborder les virages serrés de cette piste tri-ovale de 3,2 kilomètres.

Au début de l’après-midi du troisième jour, les premiers avertissements se sont affichés sur les écrans des véhicules électriques. Si la capacité de la batterie descendait en dessous de 8 %, l'ordinateur de bord du KONA electric recommandait de brancher le véhicule à une source d’alimentation. Si la capacité résiduelle de la batterie chutait à seulement 3 %, les conducteurs étaient informés que leur véhicule passerait en mode urgence, avec une réduction de la puissance maximale du moteur. Toutefois, cela n’a pas semblé les affecter, et avec une capacité résiduelle de 3 %, ils ont tout de même pu parcourir plus de 20 kilomètres en adoptant une conduite écoresponsable.

 

Des clients convaincus par le KONA electric

À l’occasion de ce record d’autonomie, nous avons pu constater que les batteries haute tension et l’électronique de puissance du KONA electric fonctionnaient en parfaite harmonie. Il est également important de noter que les trois véhicules d’essai ont parcouru quasiment le même nombre de kilomètres, ce qui signifie que les différences d’un véhicule de série à l’autre sont extrêmement limitées.

Juan Carlos Quintanaresponsable du service presse de Hyundai Motor Deutschland

Cet essai a fourni un autre enseignement intéressant, à savoir que l'indicateur du niveau de charge du Hyundai KONA electric est particulièrement fiable et procède au compte à rebours du pourcentage de charge en fonction du style de conduite. Lorsque ce pourcentage est nul, le véhicule continue d’avancer sur plusieurs centaines de mètres, puis finit par s’arrêter, le moteur n’étant plus alimenté en énergie. Le conducteur ressent alors une petite secousse, en raison de l’activation du frein de stationnement électrique pour des raisons de sécurité.

Je tiens à féliciter tous ceux qui ont participé à cette opération, qui nous a montré que notre KONA electric était un véhicule accessible, immédiatement disponible et hautement efficient. Ce véhicule axé sur la qualité de vie combine le design séduisant d’un SUV compact et les avantages d’un véhicule électrique respectueux de l’environnement. Autrement dit, chaque client du KONA electric achètera un véhicule doté d’une large gamme de technologies sophistiquées, tout en étant adapté à une utilisation quotidienne.

Michael ColePrésident et CEO de Hyundai Motor Europe

Le KONA electric est le modèle électrique à batterie de Hyundai le plus vendu en Europe

Ce résultat est confirmé par l’expansion de la production du KONA electric dans l’usine Hyundai Motor Manufacturing Czech (HMMC) de Nošovice, en République Tchèque. HMMC produit la version électrique à batterie de ce SUV depuis mars 2020. Cela permet à Hyundai de réduire considérablement les temps d’attente pour ses nouveaux véhicules électriques. Et la marque est déjà récompensée de ses efforts par les clients, puisqu’avec près de 25 000 unités vendues jusqu’à présent en 2020, le KONA electric se classe parmi les meilleures ventes de véhicules 100 % électriques et s’affiche comme le SUV électrique à batterie le plus vendu en Europe.

Rappelons que le KONA electric vient de dépasser les 100 000 ventes mondiales deux ans après sa sortie, dont plus de 4 400 en France. Ses caractéristiques ont permis au KONA electric de se placer à la 3ème place des ventes de voiture électriques en France en juin et juillet.

La zero e-mission

Arnaud Ducret est à l’affiche de la nouvelle production Hyundai Motor France : la web-série Zero e-mission. En six épisodes, l’acteur et son partenaire à l’écran, le SUV urbain KONA electric, cassent les idées reçues sur la voiture électrique.

Les 6 épisodes sont à retrouver sur la chaine Youtube de Hyundai France ainsi que sur la page dédiée à l’opération sur le site hyundai.fr.