‘For Tomorrow’: Hyundai et le PNUD présentent des solutions durables

  • Hyundai et le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) ont diffusé une vidéo commune consacrée à des solutions durables proposées dans le cadre du projet ‘for Tomorrow’,
  • Le projet ‘for Tomorrow’ vise à encourager et à connecter entre eux les innovateurs locaux, et à leur permettre de développer leurs innovations par le biais du crowdsourcing et de leur mise en relation

- Hyundai et le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) ont diffusé une vidéo présentant trois solutions durables parmi les propositions d'innovateurs locaux du monde entier.

Il y a six mois, Hyundai et les laboratoires d’accélération du PNUD ont lancé l’initiative ‘for Tomorrow’ destinée à rechercher et accueillir des personnes à travers le monde pour leur permettre d’aider leurs communautés à avancer vers un futur plus vivable. Des innovateurs locaux originaires de différents pays ont proposé leurs solutions via la plateforme ‘for Tomorrow’, parmi lesquelles des initiatives de terrain et des innovations numériques orientées visant à répondre aux besoins concrets de leurs communautés.

La vidéo – commentée par Jessica Alba, ambassadrice de ‘for Tomorrow’ – marque le début de la deuxième phase du projet, dédiée aux « Villes et collectivités durables ».
Les innovateurs pourront bénéficier du soutien de spécialistes du développement durable à compter du mois de mai.

Notre partenariat avec le PNUD revêt une grande importance pour nous. Les entreprises citoyennes sont essentielles pour garantir une meilleure qualité de vie aux communautés du monde entier, c’est pourquoi Hyundai collabore avec le PNUD afin de favoriser et de faire progresser les initiatives d’entrepreneuriat social et innovations durables. Parmi les solutions proposées au cours des six premiers mois de ce partenariat, nombre d’entre elles sont une véritable source d’inspiration pour nous. J’espère qu’elles constitueront un vecteur d’innovation pour bâtir un avenir meilleur. Dans la droite ligne de notre vision de marque, « Progress for Humanity », nous continuerons de contribuer au développement d’une société plus durable en tant qu’entreprise citoyenne.

Thomas Schemeravice-président exécutif et directeur marketing de Hyundai
Play

L’objectif de ‘for Tomorrow’ est d’exploiter l’innovation pour tendre plus rapidement vers les Objectifs de développement durable. En collaborant avec Hyundai, nous souhaitons établir des liens avec les esprits innovants du monde entier et les aider à trouver des solutions au niveau local, ce qui constitue la clé de l’évolution de domaines tels que la mobilité, la gestion des déchets et la vie en milieu urbain. Cela permettra de porter le travail des 91 laboratoires d’accélération du monde à un tout autre niveau et d’étendre nos activités comme jamais auparavant.

Joseph D’Cruzconseiller spécial des laboratoires d’accélération du PNUD

Beaucoup de gens se réveillent chaque matin avec la volonté de contribuer à un changement positif et se demandent comment ils peuvent agir. Ce film présente certains membres de la communauté ‘for Tomorrow’ qui agissent pour faire de ce désir une réalité. Il décrit les défis auxquels ils doivent faire face, les solutions qu’ils identifient, et la manière dont ils améliorent les conditions de vie au sein de leurs communautés et au-delà.

Jessica Albaambassadrice du projet

Cette vidéo met en avant trois histoires particulièrement inspirantes, dans le but d’encourager les personnes œuvrant en faveur d’un changement positif dans leur communauté à améliorer leur qualité de vie par le biais de solutions durables :

Nigéria : Lampadaires solaires par Onah Angela Amaka.

En s’appuyant sur son expérience en ingénierie électrique, Amaka a conçu et installé des lanternes alimentées à l’énergie solaire dans sa communauté. La ville d’Amaka était beaucoup moins animée une fois la nuit tombée, car beaucoup de personnes n’avaient pas accès à l’éclairage. Ses lampes solaires écologiques ont eu un impact socio-économique positif au sein de sa communauté, en améliorant les conditions de santé et de sécurité, en permettant aux enfants de lire plus longtemps, ainsi qu’en créant de nouvelles opportunités commerciales par la sensibilisation des populations aux avantages de la technologie de l’énergie solaire.

Népal : Green Energy Mobility par Sonika Manandhar et Tiffany Tong.

Les bus électriques de Katmandou au Népal — connus sous le nom de tempo safa — sont conduits par des femmes depuis un quart de siècle. Toutefois, ces femmes rencontrent encore aujourd’hui des difficultés pour obtenir les aides financières nécessaires au maintien de leur activité de transport, dans un secteur essentiellement dominé par les hommes. Manandhar et Tong ont attiré l’attention du laboratoire d’accélération népalais en créant Green Energy Mobility (GEM, mobilité à l’énergie verte), un produit destiné à améliorer l’inclusion financière des conductrices de véhicules électriques en faisant des transports publics alimentés aux énergies renouvelables une alternative de choix aux véhicules particuliers dans la lutte contre le dérèglement climatique.

Royaume-Uni : Glace véritable par Cian Sherwin.

La fonte des icebergs entrainant la montée du niveau de la mer, certaines communautés du Pays de Galles devront quitter leur lieu de résidence actuel dans les 50 prochaines années. Pour lutter contre les effets du changement climatique, Sherwim et son équipe ont développé et testé des prototypes de « machines à recréer de la glace » dans le but de renouveler la glace arctique. Ces machines reposent sur une technologie développée avec le soutien de l’Université de Bangor, et leurs versions finalisées seront pilotées par les autochtones des régions arctiques.

Hyundai et le PNUD ont annoncé avoir reçu de nombreuses autres propositions – non présentées dans la vidéo – provenant de 30 pays différents depuis le lancement de cette initiative. Le projet continuera d’accepter des propositions jusqu’à la fin de l’année via le site www.fortomorrow.org

Les solutions retenues seront enrichies et mises en œuvre avec le soutien d’intermédiaires tels que l’écologiste David Mayer de Rothschild et les laboratoires d’accélération du PNUD. Cette collaboration débutera en mai et les résultats définitifs seront annoncés en septembre.