Hyundai EGMP: la plateforme qui réinvente l’expérience de l'électrique

  • La plateforme internationale modulaire électrique de Hyundai (E-GMP) optimise l’autonomie, les performances de conduite et les capacités de recharge des BEV
  • IONIQ 5, premier véhicule électrique à batterie au monde à reposer sur la plateforme E-GMP, casse les codes du véhicule électrique

- Le développement de l’E-GMP, la première plateforme de Hyundai dédiée exclusivement aux véhicules électriques à batterie (BEV), ouvre un nouveau chapitre de l’histoire de la marque.

Marquant la naissance d’une nouvelle génération de BEV Hyundai, cette plateforme permet d’améliorer considérablement le design des VE, qui pourront ainsi s’adapter au style de vie d’un plus grand nombre de clients. Son engagement en faveur de l’éco-mobilité a poussé Hyundai à se fixer un objectif ambitieux, celui de produire au moins 11 modèles de BEV exclusifs au cours des cinq prochaines années.

L’E-GMP est une plateforme dédiée aux BEV : autrement dit, Hyundai ne s’est pas contenté d’emprunter les concepts de plateforme des véhicules thermiques existants, mais a conçu cette plateforme spécifiquement pour les véhicules électriques. Comme cette plateforme n’a pas vocation à accueillir un moteur essence ou Diesel, elle offre une liberté sans précédent pour imaginer le design des véhicules électriques de la marque. Grâce à l’E-GMP, les designers automobiles peuvent créer des BEV reposant sur différents systèmes de conduite sans faire le moindre compromis sur l’habitabilité. Les clients de Hyundai pourront ainsi bénéficier d’innovations technologiques encore plus révolutionnaires.

Toute une série d’avantages destinés à simplifier la vie des clients

Les BEV Hyundai reposant sur la plateforme E-GMP offrent aux clients un large éventail d’avantages, à commencer par leur capacité de recharge rapide. Avec un chargeur ultra-rapide 800 V offrant une puissance de 350 kW, la batterie peut être rechargée de 10 à 80 % en seulement 18 minutes. Cela constitue déjà un net progrès par rapport aux chargeurs classiques 400 V, avec lesquels il faut compter entre 30 minutes et 1 heure pour parvenir au même résultat. En outre, avec seulement cinq minutes de charge à haute puissance, le véhicule peut gagner plus de 100 km d’autonomie.

Système de recharge multiple intégré

Le système de propulsion électrique (PE) de la plateforme E-GMP est le premier à supporter la recharge multiple sans avoir à utiliser de composants ou d’adaptateurs supplémentaires. Les véhicules ne reposant pas sur l’E-GMP requièrent, quant à eux, un chargeur embarqué distinct pour pouvoir bénéficier d’un système de recharge multiple, ce qui, pour le conducteur, se révèle moins pratique et plus coûteux. En s’appuyant sur le principe de conversion boost, le moteur arrière et l’onduleur portent la tension de charge de 400 V à 800 V avant que le courant n’atteigne la batterie. Ce système permet au conducteur de bénéficier de la recharge à haute vitesse en 800 V quelle que soit la tension réelle du chargeur.

Chargeur intégré à l’aile arrière

Tous les BEV équipés de l’E-GMP bénéficient de la technologie de recharge inversée (V2L), une fonctionnalité des plus pratiques qui leur permet également de faire office de source d’énergie externe à haute capacité. Les chargeurs bidirectionnels intégrés peuvent recharger des appareils à batterie externes. Pour utiliser la fonction V2L située à l’extérieur du véhicule, les conducteurs n’ont qu’à insérer un adaptateur avant de recharger leur appareil. Avec une puissance de sortie maximale de 3,68 kVA, la fonction V2L permet aux clients de recharger tous leurs appareils pendant leurs déplacements – depuis leurs smartphones et ordinateurs portables jusqu’à leurs vélos électriques et équipements de camping. En outre, les conducteurs peuvent utiliser leur IONIQ 5 pour recharger d’autres appareils électriques et même d’autres BEV.

Fini les inquiétudes liées à l’autonomie

Les clients profiteront également d’une autonomie accrue. La batterie haute capacité standardisée garantit une meilleure autonomie aux BEV reposant sur l’E-GMP. Selon la norme WLTP, IONIQ 5 offre à son conducteur jusqu’à 481 km d’autonomie.

 

 

Une nouvelle plateforme garante de meilleures performances

La plateforme E-GMP optimise également les performances de conduite. L’imposante batterie est montée entre les essieux, en position basse au centre de la plateforme, permettant ainsi d’abaisser le centre de gravité. Cet agencement améliore non seulement la stabilité du véhicule ainsi que son comportement en virage et à l’accélération, mais également sa tenue de route du fait d’une meilleure répartition des masses. La suspension arrière à cinq bras gère les forces longitudinales, latérales et verticales qui s’exercent en conduite, garantissant ainsi un plus grand confort de suspension et une meilleure tenue de route. L’essieu moteur intégré – une structure monobloc associant les roulements de roue à l’arbre de transmission – transmet la puissance du moteur aux roues. Par rapport à un essieu moteur à architecture classique (en deux éléments séparés), cet essieu moteur intégré est 42 % plus rigide et 10 % plus léger, ce qui rehausse la tenue de route et les qualités routières du véhicule.

Facilité d’entretien de la batterie

En adoptant des cellules et modules de batterie standardisés, l’E-GMP permet de simplifier les réparations de batterie. Il n’est désormais plus nécessaire de remplacer les batteries endommagées dans leur intégralité – seuls les modules défectueux doivent être réparés ou remplacés, réduisant ainsi les coûts de réparation pour les clients.

Conçue pour rehausser l’expérience embarquée

L’E-GMP offre une plus grande liberté aux designers pour concevoir l’architecture des BEV reposant sur cette plateforme. Grâce à son empattement allongé et à son plancher plat, elle permet de repenser totalement les espaces intérieurs. En outre, une structure de sécurité spécifique a été intégrée à l’E-GMP.

Des intérieurs plus spacieux

La plateforme E-GMP redéfinit les proportions des BEV. Étant animés par des moteurs électriques et des batteries compactes, les BEV reposant sur l’E-GMP ne nécessitent ni moteur thermique, ni arbre de transmission encombrants. Ils bénéficient d’un empattement allongé adapté à leur système de batterie, qui est monté en position basse au centre de la plateforme. Le système de batterie large et plat confère à l’habitacle un plancher exempt d’éléments saillants, ce qui améliore l’habitabilité des BEV sans compromettre pour autant la polyvalence des systèmes de conduite.

L’empattement allongé et le plancher plat garantissent aux occupants une plus grande longueur aux jambes et donc un meilleur confort de conduite, en particulier sur longs trajets. En outre, les occupants bénéficient d’une plus grande liberté de mouvement à l’intérieur du véhicule.

Les sièges avant et arrière ainsi que la console centrale coulissante peuvent être agencés de multiples façons afin de répondre aux besoins des clients et à leur style de vie. En outre, la générosité des dimensions intérieures laisse aux designers une plus grande liberté pour créer des espaces innovants et accueillants. Ils peuvent ainsi rompre avec les thématiques de design généralement utilisées en automobile et transformer l’habitacle en véritable espace de vie.

 

Un intérieur basé sur un système modulaire

Les ingénieurs de Hyundai ont créé une plateforme flexible et modulaire gage d’un plus large choix de véhicules pour les clients, sachant qu’elle peut servir de base pour divers types d’applications et de modèles. Les zones modulables, telles que les bas de caisse, l’élément transversal arrière et les passages de roue, constituent des espaces variables conçus pour s’adapter aux caractéristiques du véhicule, ce qui permettra de créer une nouvelle gamme de modèles attractifs. Les zones liées aux performances du véhicule, telles que la zone d’absorption de chocs à l’avant, les suspensions avant et arrière, et le berceau de la batterie, sont, quant à elles, fixes. En d’autres termes, ce sont les mêmes sur tous les modèles reposant sur l’E-GMP. Ces zones fixes contribuent à améliorer la sécurité et le confort de conduite, tout en garantissant la protection des passagers et de la batterie.

Schéma structurel repensé

Bien que l’E-GMP soit compatible à la fois avec les véhicules à propulsion et à transmission intégrale, elle est dépourvue de toute structure saillante au niveau du plancher. L’absence de parties saillantes, généralement dues à l’arbre de transmission sur les véhicules thermiques, permet d’obtenir un plancher plat. La plateforme E-GMP peut accueillir le moteur des véhicules à propulsion au niveau de l’essieu arrière, tandis que sur les modèles à transmission intégrale, un autre moteur peut simplement être monté sur l’essieu avant. Cette configuration offre aux clients la possibilité de basculer d’un mode de conduite à l’autre, tout en conservant la même habitabilité intérieure.

L’imposant moteur thermique étant remplacé par un moteur électrique compact, le volume du compartiment moteur est considérablement réduit. Le porte-à-faux avant a été raccourci, le capot moteur est plus incliné et une partie du système de chauffage/climatisation occupe désormais la place habituellement réservée au moteur thermique, contribuant ainsi à réduire le volume de la planche de bord et à affiner le design du poste de conduite. Le profil de la planche de bord permet aux occupants avant de profiter d’un environnement plus spacieux et plus confortable.

Une structure de caisse robuste pour des trajets en toute sécurité

L’E-GMP garantit également aux occupants une sécurité accrue. Sa structure en acier a été optimisée pour absorber les chocs et répartir l’énergie afin de préserver la sécurité de la batterie et des occupants. L’ossature multiple de la structure anticollision avant absorbe l’énergie produite en cas de choc. La structure anticollision arrière déformable, située à proximité du bouclier, permet de disperser l’énergie d’impact.

Le système de fixation de la batterie, constitué de plaques horizontales en acier à ultra-haute résistance fixées par des vis traversantes, permet d’améliorer la stabilité de la liaison entre la batterie et le plancher, et de protéger la batterie en cas de collision. La structure de protection de la batterie intègre également des renforts en aluminium extrudé destinés à absorber l’énergie d’impact en cas de collision latérale.

 

 

IONIQ 5 : premier véhicule électrique à batterie reposant sur l’E-GMP

 

Hyundai a déjà lancé son premier modèle de série reposant sur l’E-GMP : IONIQ 5, le premier BEV de la nouvelle ligne IONIQ de la marque. IONIQ 5 témoigne des nombreux avantages concrets qu’offre l’E-GMP aux clients.

Une console centrale totalement repensée

Premièrement, la console centrale baptisée « Îlot universel » peut coulisser d’avant en arrière grâce à l’absence d’éléments saillants sur le plancher du véhicule. Ce plancher plat offre à la console centrale tout l’espace nécessaire pour coulisser de 140 mm vers l’arrière. Cette console coulissante garantit aux passagers une plus grande liberté de mouvement. Deuxièmement, cet îlot universel permet d’entrer et de sortir du véhicule – d’un côté ou de l’autre – en toute simplicité, même lorsqu’il est stationné sur une place exiguë. L’îlot universel offre également aux passagers avant un chargeur sans fil pour smartphone de 15 W et quatre ports USB (deux à l’avant, deux à l’arrière. Bien plus avantageux qu’un simple casier de rangement fixe, l’îlot universel redéfinit la console centrale à la fois par sa capacité à coulisser et ses fonctionnalités optimisées.

 

Confort d’assise rehaussé

Les sièges avant de IONIQ 5 offrent de nouvelles possibilités de configuration grâce au plancher plat, et sont réglables électriquement. Avec leur dossier inclinable en position détente, ils donnent l’impression à leur occupant d’être en apesanteur. Les sièges de la première rangée sont désormais 30 % plus minces que les sièges des autres modèles Hyundai, garantissant aux occupants arrière une plus grande longueur aux jambes.

Un espace de rangement supplémentaire

La réduction de la taille du compartiment moteur a permis de libérer de l’espace à l’avant du véhicule pour intégrer un deuxième coffre. Les clients peuvent ainsi bénéficier d’un coffre avant d’une capacité maximale de 57 litres offrant un espace de rangement supplémentaire. Cette fonctionnalité s’avère particulièrement pratique sur longs trajets, notamment lorsque les clients doivent transporter un surcroît de bagages.

Exploiter le potentiel de l’E-GMP

L’E-GMP permettra à Hyundai de développer et déployer ses futurs véhicules avec succès. Cette plateforme jouera un rôle clé dans le projet de Hyundai de lancer 23 BEV au total au cours des cinq prochaines années, dont au moins 11 modèles de BEV dédiés, tels que IONIQ 5, 6 et 7. La marque prévoit de vendre plus d’un million de BEV dans le monde d’ici 2025. L’E-GMP marque un tournant dans l’ère des VE, et le premier véhicule à reposer sur cette plateforme, IONIQ 5, a été salué par les médias comme étant un « véhicule révolutionnaire ». Lancé au début de cette année, IONIQ 5 entend redéfinir la mobilité électrique au quotidien par son caractère résolument durable et innovant.

 

 

Déclaration de non-responsabilité : données de consommation et d’émissions de IONIQ 5

  • Consommation d’électricité en cycle mixte de Hyundai IONIQ 5 58 kWh (jantes alliage 19’’) en version 2RM en kWh/100 km : 16,7 ; émissions de CO2 en cycle mixte en g/km : 0 (WLTP)
  • Consommation d’électricité en cycle mixte de Hyundai IONIQ 5 58 kWh (jantes alliage 19’’) en version 4RM en kWh/100 km ; 18,1 ; émissions de CO2 en cycle mixte en g/km : 0 (WLTP)
  • Consommation d’électricité en cycle mixte de Hyundai IONIQ 5 72,6 kWh (jantes alliage 19’’) en version 2RM en kWh/100 km : 16,8 ; émissions de CO2 en cycle mixte en g/km : 0 (WLTP)
  • Consommation d’électricité en cycle mixte de Hyundai IONIQ 5 72,6 kWh (jantes alliage 20’’) en version 2RM en kWh/100 km : 17,9 ; émissions de CO2 en cycle mixte en g/km : 0 (WLTP)
  • Consommation d’électricité en cycle mixte de Hyundai IONIQ 5 72,6 kWh (jantes alliage 19’’) en version 4RM en kWh/100 km ; 17,7 ; émissions de CO2 en cycle mixte en g/km : 0 (WLTP)
  • Consommation d’électricité en cycle mixte de Hyundai IONIQ 5 72,6 kWh (jantes alliage 20’’) en version 4RM en kWh/100 km ; 19,0 ; émissions de CO2 en cycle mixte en g/km : 0 (WLTP)