Hyundai NEXO franchit le cap des 1 000 ventes en Europe

  • NEXO, le SUV à pile à hydrogène de deuxième génération de Hyundai, a franchi la barre des 1 000 unités vendues au troisième trimestre 2021

  • Comme annoncé lors du Forum Hydrogen Wave, Hyundai développe actuellement sa pile à combustible de troisième génération

04 Octobre 2021 – En Europe, NEXO, le SUV alimenté à l’hydrogène de Hyundai, s'est écoulé à plus de 1 000 unités depuis le lancement de sa production en 2018. Succédant à ix35 Fuel Cell, NEXO constitue le SUV à pile à hydrogène (FCEV) de deuxième génération de la marque. En 2019 comme en 2020, il a été produit à plus de 6 000 exemplaires dans l’usine d’Ulsan en Corée du Sud, ce qui en fait le véhicule particulier à hydrogène le plus diffusé dans le Monde. 

NEXO témoigne de l’engagement de longue date de Hyundai en faveur d’une mobilité plus vertueuse. Le FCEV innovant de la marque émet uniquement de la vapeur d’eau, sous-produit de la réaction chimique entre l’hydrogène et l’oxygène qui génère de l’électricité. NEXO revendique une autonomie maximum de 666 km selon la norme WLTP, et un temps de ravitaillement de moins de 5 minutes. Ainsi, les clients bénéficient d’un système de pile à hydrogène affichant l’une des meilleures autonomies de sa catégorie, ainsi que d’un maximum de commodité sur longs trajets.

L’histoire de l’hydrogène chez Hyundai

Avant même le lancement de NEXO, Hyundai avait commencé à investir dans la technologie des piles à hydrogène depuis plus de 20 ans. Le système de pile à combustible de la marque s’appuie sur plusieurs années d’expérience dans la commercialisation de FCEV. Au début des années 2000, Hyundai a présenté son premier véhicule à pile à combustible, le prototype SANTA FE FCEV. Hyundai a été le premier constructeur automobile à commercialiser et à produire en série un véhicule à pile à hydrogène en lançant son ix35 Fuel Cell en 2013, suivi, cinq plus tard, de NEXO, le FCEV de deuxième génération de la marque.

Pour favoriser la création d’un avenir meilleur et plus propre, Hyundai s'est engagé à développer encore davantage sa technologie de pile à combustible. La marque contribue à mettre en place la chaîne d’approvisionnement nécessaire à faire de « l’économie de l’hydrogène » une réalité.

L’année dernière, Hyundai a commencé à commercialiser son XCIENT Fuel Cell, le premier camion électrique à pile à hydrogène produit en série au monde, sur le marché suisse. En juillet 2021, la flotte de XCIENT Fuell Cell comprenait près de 50 camions, et les poids lourds actuellement en service ont déjà parcouru plus d’1,5 million de kilomètres cumulés. La version 2021 est dotée d’un système de pile à hydrogène de 190 kW constitué de deux piles de 95 kW chacune, et revendique une autonomie maximum d’environ 400 kilomètres.

Récemment, Hyundai a confié son bus Elec City Fuel Cell à deux opérateurs de bus à Munich. Son système de pile à hydrogène haute capacité de 180 kW est composé de deux piles de 90 kW et lui permet de parcourir plus de 500 kilomètres. Ce bus alimenté à l’hydrogène est actuellement testé en Europe.

Hyundai et sa vision de l'hydrogène

Hyundai Motor Group a dévoilé sa feuille de route dédiée aux véhicules à pile à hydrogène pour les années à venir à l’occasion du forum Hydrogen Wave  , qui s’est tenu à la suite de l’IAA Mobility 2021. La marque développe actuellement sa pile à combustible de troisième génération, qui viendra remplacer celle qui équipe actuellement NEXO. Hyundai a également dévoilé un système de pile à combustible innovant totalement plat, qui pourra être utilisé pour diverses applications telles que les PBV, les MPV, les bus et les tramways. D’ici 2025, Hyundai entend vendre plus de 110 000 FCEV utilitaires et de tourisme par an au niveau mondial.

En tant que leader mondial du développement, de la production en série et de l’exportation de systèmes de pile à combustible, Hyundai mettra ses groupes propulseurs à pile à combustible à la disposition de tous les types de flotte de mobilité. S’agissant de la flotte de XCIENT Fuel Cell, Hyundai prévoit de déployer 1 600 de ces poids lourds sur le marché suisse d’ici 2025.

Hyundai a également annoncé son intention de démocratiser l’hydrogène d’ici 2040, en lançant une nouvelle gamme de produits et technologies basés sur l’hydrogène, dans le but de créer une société de l’hydrogène. Outre le lancement d’ici 2023 de systèmes de pile à combustible de nouvelle génération nettement moins coûteux et plus compacts, déclinés en deux niveaux de puissance (100 kW et 200 kW), le Groupe a également dévoilé ses futurs concepts alimentés à l’hydrogène, dont le Trailer Drone, une voiture de sport hautes performances, et des véhicules à pile à hydrogène destinés à remplir des missions de secours et de sauvetage d’urgence.

Le Groupe a présenté plusieurs objectifs ambitieux. D’ici 2028, il entend devenir le premier constructeur automobile à électrifier l’ensemble de ses modèles utilitaires – en les équipant d’un système de pile à combustible ou d’un groupe propulseur électrique à batterie. À l’horizon 2030, HMG prévoit de commercialiser ses véhicules à hydrogène à un prix équivalent à celui de ses véhicules électriques à batterie (BEV). En plus d’appliquer ses systèmes de pile à combustible à tous les types de mobilité, le Groupe envisage de proposer cette technologie comme solution énergétique dans d’autres domaines, tels que les habitations, les bâtiments, et les centrales électriques.